Christophe nous embarque sur l’étang blanc à Seignosse !
  • TESTÉ POUR VOUS

Christophe nous embarque sur l’étang blanc à Seignosse !

Une immersion inédite dans l’univers d’un amoureux de son étang

L’étang blanc, c’est un lieu magique à Seignosse où l’on en prend plein les yeux ! A 5 km des plages, c’est le coin secret où l’on peut rêvasser et se ressourcer dans une végétation luxuriante.

L’étang doit son nom à son fond sableux qui lui donne une teinte très claire aux reflets argentés. Avec son étendue de 200 hectares dont 180 sans marécages, c’est aussi un lieu très prisé des chasseurs et des pêcheurs comme Christophe qui est justement notre guide pour l’après-midi !

3 barque ©Seignosse Tourisme.jpg

Christophe, c’est un Seignossais fan de chasse et de pêche. L’étang blanc, c’est chez lui !

Sa famille s’y est installée dans les années 1920. Ce sont ses grands-parents qui ont ouvert en 1926 le restaurant Les Roseaux, posé au bord de l’étang. Aujourd’hui, c’est lui qui officie derrière les fourneaux accompagné par sa femme Pascale. Issu d’une famille de chasseurs et pêcheurs, il perpétue à présent cette tradition et partage ses valeurs avec toute sa famille.

Tout naturellement, il est devenu président de l’association de pêche de Seignosse (AAPPMA). Amoureux de son étang, il le connaît par cœur : son histoire, ses évolutions, sa faune et flore, ses nuances… Il nous explique que l’espèce dominante dans l’étang c’est le brochet mais que l’on y trouve également des perches, brèmes, tanches, carpes, anguilles, black bass et sandres. Il existe différentes façon d’aborder la pêche selon les espèces : au lancer, au filet, à la nasse…

4 barque ©Seignosse Tourisme.jpg

On embarque direction la tonne de Christophe. La vue au cœur de l’étang est superbe. Quand on arrive au centre, il paraît vraiment immense. La rame traditionnelle, « le palot », est très longue. Il rame debout, en effet « ce ne sont pas les hawaïens qui ont inventé le stand up paddle mais les landais ! » plaisante Christophe.

Ce qui interpelle quand on arrive sur l’étang blanc ce sont les tonnes, ces petites maisons sur pilotis. Ces cabanes sont utilisées pour la chasse aux canards. Il y en a 36 sur l’étang dont 5 réellement encore en activité. On appelle les adeptes de la tonne les « tonnayres ».

La tonne de Christophe est rustique mais confortable avec de quoi dormir et se chauffer. Il y conserve les valeurs transmises par ses grands-parents : pas de nourriture ni d’alcool sur la tonne et l’omelette attendra le retour de la chasse ! En effet la chasse à la tonne se fait la nuit et se termine à la pointe du jour, de 23h à 9h environ. De septembre à janvier, Christophe quitte son foyer plusieurs nuits par semaine pour s’isoler dans sa tonne, seul au milieu de l’eau, à l’affût du chant des canards. C’est son vrai moment à lui.

6 barque ©Seignosse Tourisme.jpg

Sur le chemin du retour, il nous parle des roseaux qu’il doit tailler tous les ans, nous fait découvrir le parfum d’une feuille de piment royal et nous amuse avec des anecdotes du coin.

Si vous aussi vous souhaitez vivre cette expérience unique avec Christophe, rendez-vous au Printemps !

Pour qui ? Les amoureux de la nature, les amateurs de chasse et de pêche, des traditions…

Quand ? Les sorties en barque avec Christophe se font uniquement pendant les vacances de Pâques (1 fois par semaine)

Combien ? Gratuit

Comment ? Inscription auprès de l’Office de Tourisme de Seignosse au 05 58 43 32 15

Où ? Départ du restaurant Les Roseaux : 4 Route Louis de Bourmont, Etang Blanc, Seignosse

Afin d'améliorer votre expérience utilisateur et augmenter la qualité de notre service nous utilisons des cookies pour réaliser des statistiques, intégrer le partage des réseaux sociaux et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Fermer